À l'approche du 100e jour du premier mandat du président Donald Trump, les organisateurs de la Marche des femmes ont annoncé la huitième action de la campagne 10 actions / 100 jours. La campagne, qui a publié des actions tous les 10 jours depuis l’entrée en fonction de Trump, a encouragé ceux qui # refusaient de s'organiser, de s’éduquer et de se manifester pour maintenir leur élan au fur et à mesure que le temps passait après les élections.

Peut-être en réponse aux inquiétudes suscitées par le féminisme blanc et par le manque de respect pour l'intersectionnalité lors de nombreuses manifestations de la Marche des femmes, cette dernière action invite-t-elle spécifiquement les militantes à examiner les intersections de manière tangible et à se connecter les unes aux autres pour identifier les causes qui leur tiennent à cœur battement. L’article intitulé «Parlons: pourquoi nous résistons» encourage les militants à commencer à parler avec des personnes situées en dehors de leurs "cercles familiers" et de leurs zones de confort et à s’engager au niveau local face aux différents problèmes qui affectent les personnes qui ne leur ressemblent pas, pensez comme eux ou partagez les mêmes expériences de vie. Selon la déclaration des organisateurs sur leur site web:

En outre, les organisateurs ont proposé des "actions" pas à pas que les personnes souhaitant s'impliquer dans cet article peuvent mener pour faciliter les conversations dans leurs propres communautés et commencer à collaborer aux niveaux national et local. Par leur site:

1. Apprenez à engager des conversations individuelles et efficaces avec des personnes sur des sujets et questions importants.
2. Organisez une formation individuelle en groupe chez vous (ou dans un autre espace communautaire), où vous et vos amis, votre famille et vos collègues pouvez vous entraîner à mener des conversations productives et ouvertes sur les problèmes.
3. Sortez de votre zone de confort et engagez 5 nouveaux membres de votre communauté à découvrir ce qui compte pour eux.
4. Dites-nous ce que vous avez appris! Répondez au sondage ci-dessous ou cliquez ici pour nous faire savoir quels problèmes sont importants pour vous et votre communauté.
5. Téléchargez et imprimez ces graphiques (également au bas de la page). Complétez les blancs avec les problèmes qui comptent pour vous et vos communautés. Partagez vos réponses sur les médias sociaux en utilisant le hashtag #WhyWeResist.

En plus de ces rencontres, conversations et actions concrètes, les organisateurs ont souligné l'importance de réunir les différentes causes - droits des autochtones, droits des immigrés, lutte pour la vie noire, droits des LGBTQIA +, droits civils, justice environnementale, droits des travailleuses du sexe, liberté de procréation, problèmes des personnes handicapées et justice économique. En fin de compte, l'objectif de cet article est de faire comprendre que toutes ces questions sont des problèmes de femmes et de connecter des passionnés de différents espaces militants afin qu'ils se mobilisent dans leurs propres communautés.